Projet Promotion du Patrimoine Culturel à travers le conte : une initiative de l’ONG ADD Fassali de Zinder avec l’appui du PASOC 2  

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 2584 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
Par Bello Marka Publié le 23/02/2015
#####
 

Du 14 au 16 février, l’ONG ADD Fassali de Zinder, avec le soutien de l’Union Européenne à travers son Programme D’Appui à la Société Civile (Pasoc 2), a organisé une compétition de contes. Cette activité culturelle à laquelle a pris part le secrétaire général de la mairie centrale, monsieur Aboubacar Mamane Gentil, ainsi qu’un public en majorité très jeune réuni autour de vingt et un conteurs -dont neuf femmes- venus de quatre départements de la région, s’est déroulée dans la salle de conférence de la Maison de la Culture Abdou Salam Adam de Zinder. 

 

Dès l’ouverture de cette manifestation à portée régionale, le coordinateur de l’ONG ADD Fassali, monsieur Saley Hassane, a tenu à préciser le contexte dans lequel elle se déroule : « Elle vise, a-t-il dit, à assurer la sauvegarde de cet important patrimoine culturel que représente le conte ». 
En effet, jadis, dans les villages, les veillées de conte réunissaient les enfants autour de l’ancien ou de la vieille conteuse, sur la place publique, par les nuits de clair de lune ou devant les feux de bois.
C’étaient alors des moments de découverte, d’apprentissage pour l’enfant, à cette école publique où on lui enseignait la morale ainsi que les bonnes règles de la vie en société. Mais cette école-là, aujourd’hui, a éteint son feu de bois, et ses enseignements, par manque de transmission et de perpétuation, sont en voie de disparition.                                                                                                                       
Et c’est à l’effet de rallumer ce feu éteint des veillées de contes que l’ONG ADD Fassali a organisé cette compétition régionale dont le coordinateur nous en donne l’historique. 
« Dans un premier temps, l’ONG ADD Fassali a procédé à une campagne de collecte et d’enregistrement audio de contes dans quatre départements ciblés de la région de Zinder : Tanout, Damagaram Takkaya, Mirriah, et Magaria. Et dans ces départements, neuf communes étaient concernées : Olléléwa, Gangara, Tanout, Albarkaram, Gouna, Dogo, Koleram, Bandé et Magaria. Après une première sélection qui a retenu dix conteurs par commune, une seconde sélection a permis d’en retenir trois pour chaque commune. Et ce sont ceux-là qui sont présentement à Zinder pour participer à ces compétitions afin qu’on choisisse parmi eux trois conteurs qui vont faire une caravane de conte de dix jours dans les neuf communes ciblées ».
L’originalité d’une telle caravane est qu’elle va permettre aux conteurs éliminés au premier ou au second tour de pouvoir présenter leur œuvre au public à chaque fois qu’elle se trouvera dans leur localité.
 
Pour la suite, le projet prévoit l’édition d’un recueil bilingue hausa-français de ces différents contes, mais aussi leur enregistrement sur CD audio et vidéo. Ces livres et ces supports numériques seront distribués aux écoles pour que les élèves puissent les exploiter. En plus, les CD seront mis à disposition des télés et des radios publiques et privées et des radios communautaires pour que les auditeurs des milieux urbains, comme ceux des zones rurales, puissent bénéficier de leur diffusion. 
 
Ainsi, à l’issue de ces compétitions qui ont été fortement suivies par des enfants rendus enthousiastes par leur féérie, trois lauréats ont été choisis : 
1er prix : monsieur Ibrahim Idi Kalla de la commune de Magaria
2ème prix : madame Aichatou Mallam Moussa de la commune de Koleram
3ème prix : mademoiselle Zalika Mamane de la commune de Gangara.
 
En attendant la suite des activités prévues pour se tenir très prochainement, le coordinateur de l’ONG ADD Fassali s’est dit très satisfait par la mobilisation des conteurs qui ont fait le déplacement de Zinder, par le public qui a répondu massivement aux compétitions, enfin, et surtout, par la découverte de jeunes talents, ce qui présage que cette initiative est sur le bon chemin. 
 
Bello Marka

lundi 23 février 2015

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Musique moderne et traditionnelle
#####
Rencontre avec Harouna Chanayé
Musique moderne et traditionnelle
#####
Zoom sur Binta

Calendrier
Newsletter