Exposition peinture au CCFN de Zinder

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 2275 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
Par Bello Marka Publié le 14/01/2013
#####
 

Ce vendredi 11 janvier vient d’être inaugurée dans la salle d’exposition du CCFN (Centre Culturel Franco-Nigérien) de Zinder, une exposition de peinture. Et c’est un total de 21 toiles du peintre Zindérois Boukari Mamadou dit Bahari qui sont à l’honneur et cela pour deux semaines.

Dans l’allocution d’ouverture qu’il a prononcée, le directeur du CCFN de Zinder, monsieur Bawa Kaoumi n’a pas manqué de faire une présentation de ce peintre dont le nom a franchi les frontières nationales. “ Bahari, a-t-il fait entendre, sera bientôt en résidence en France dans le cadre de la création d’une Bande Dessinée bien nigérienne après le fameux album Tchounkoussouma. ”

Cette exposition a vu la participation, entre autres, du directeur de cabinet du gouverneur de la région de Zinder, ainsi que celle, très remarquée, de monsieur Laminou Issaka Brah, maire du 3ème arrondissement. Ce dernier qui a tenu à exprimer son admiration pour cet artiste qu’il connaît de longue date, a tenu à apporter, à travers Bahari, son appui à l’artiste nigérien en réservant un tableau qui trônera dans son bureau.

La présence de ces autorités a été fort appréciée par le public.  Il n’est, en effet, un secret pour personne qu’au cours des activités culturelles, les autorités communales et régionales de Zinder brillent par leur absence. Acte qui a paru davantage être un manque d’intérêt affiché par ces dernières pour notre culture.

Le public, pour sa part venu nombreux, a montré un grand intérêt pour cette exposition. Mac, responsable du CEF (Centre d’Enseignement du Français) en visitant l’expo n’a pas caché sa satisfaction : “ ce sont de beaux tableaux. Je suis très fier de notre Picasso Zindérois. Ses tableaux reflètent le quotidien. Je les trouve à la fois réalistes et concrets.

Marie, tout en dégustant une brochette lors de la collation offerte juste après le lancement de l’expo, a laissé entendre : “ Franchement, je trouve ces œuvres belles et travaillées avec sérieux et professionnalisme. J’aurais bien aimé voir une de ces toiles accrochée dans ma chambre. 

Bachir Djibo dit Georges, jeune talent, quant à lui dit “ avoir apprécié ce travail qui donne toute sa valeur à l’art et montre la capacité de nos artistes à créer des œuvres de grande qualité. ”

Les responsables des autres structures de la culture, tels que monsieur Issa Abdallah, directeur de la MCAA (Maison de la Culture Abdousalam Adam) de Zinder, monsieur Gambo Chégou, directeur du réseau des bibliothèques Mamani Abdoulaye de Maradi et de Zinder, autour de qui de nombreux artistes locaux se sont regroupéspour apporter leur soutien à leur pair, étaient également présents.

Tout en espérant que ces initiatives qui donnent de la visibilité aux travaux et aux œuvres de nos artistes se poursuivent, et que les autorités régionales, à tous les niveaux, les appuient et les accompagnent, ne serait-ce qu’en honorant de leur présence les lieux et les événements consacrés à la culture, l’on ne peut que souhaiter bon vent et bonne vente à cette expo.

Bello Marka 

lundi 14 janvier 2013

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Musique moderne et traditionnelle
#####
Rencontre avec Harouna Chanayé
Musique moderne et traditionnelle
#####
Zoom sur Binta

Calendrier
Newsletter