Festival International de la Mode Africain FIMA, Edition 9

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 2668 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
Par Webmaster  Publié le 12/12/2013
#####
 

La paix. Nous en avons besoin au Sahel, au Maghreb, au Moyen-Orient, bref nous en avons besoin pour le monde en entier. Voilà pourquoi à cette 9è édition du FIMA (festival international de la mode africaine) a jugé nécessaire de faire l’honneur à celle dont nous avons tous besoin, « la paix ».

Rappelons que la devise du FIMA est Paix-Culture-Développement ; c’est pour dire que la paix a toujours fait partie de ce festival.

Les gens y découvrent des créateurs qu’ils ont l’habitude de voir sur l’écran des télévisions, mais aussi des modèles, des designers, etc. Chaque deux ans ce festival réunit ces génies de la mode qui nous viennent des cinq continents; ceci veut dire que le FIMA c’est aussi un brassage des peuples, des cultures, des traditions, d’échanges. C’est également une compétition, un concours des jeunes créateurs et des modèles. Cette année 2013, le festival s’est tenu du 20 au 25 Novembre à Niamey. Tout comme aux éditions précédentes des ateliers, des conférences, des tables rondes se sont tenus lors de cette édition.

L’ouverture du FIMA 2013 a été soulignée par une caravane dédiée à la paix, le 20 Novembre. Cette caravane dénommée créativité au service de la paix (tout le monde était en blanc) a quitté à 14h le rond point justice pour finir au palais du 29 Juillet lieu de la cérémonie officielle. Au même endroit à 20h, un concert géant était donné par des artistes d’ici et d’ailleurs.

Le 21 Novembre le centre culturel franco-nigérien a accueillit le défilé panafricain.

Cette année c’est le centre aéré de la BCEAO qui a été choisi comme site du FIMA ; les concours des jeunes stylistes et Top modèles s’y sont déroulés le 22 novembre. Le 23 novembre a été le jour du grand défilé avec les créateurs des cinq continents : 24 créateurs, 24 défilés. Ce jour a également été l’occasion pour le jury de délibérer pour proclamer les résultats des concours en présence des épouses de plusieurs chefs d’états.

Ainsi SONIA DAMALA du Benin a remporté le 1er Prix jeunes stylistes FIMA 2013, AMANDA EFATHEL du Cameroun a été sacrée meilleure Top Model féminin FIMA 2013 et ALIOU HAÏDARA (Mali) a été retenu comme meilleur Top Model masculin FIMA 2013.

Les nuits des différents défilés ont fait le plein, plus de 3 000 festivaliers ont fait le déplacement.

Mais, le comité d’organisation de ce festival doit revoir le choix des artistes locaux. L’idée de se focaliser sur les mêmes artistes et de ne favoriser que les artistes qui ont composé des chansons pour le FIMA pourraient nuire à cet événement.

Ce comité doit donner l’opportunité aux autres talents nigériens aussi afin de permettre aux étrangers de découvrir d’autres artistes…           

Walter Issaka   

jeudi 12 décembre 2013

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Musique moderne et traditionnelle
#####
Rencontre avec Harouna Chanayé
Musique moderne et traditionnelle
#####
Zoom sur Binta

Calendrier
Newsletter