De l’aide pour reconstituer le fonds de livres brûlés de la bibliothèque du CCFN de Zinder

Envoyer
Imprimer Commentaires - Ajouter0 3164 Diminuer la taille de la police Augmenter la taille de la police
Par Bello Marka Publié le 30/01/2015
#####
 

Ce mercredi 28 janvier, une délégation composée du directeur du CCFN (Centre Culturel Franco-Nigérien) Jean-Rouch de Niamey monsieur Jean-Paul DURIN et de monsieur Maï Moustapha FERNAND, SG du ministère de la Culture des Arts et des Loisirs, a visité le CCFN de Zinder. Cette visite avait pour but de constater de visu les dégâts occasionnés suite à la marche du vendredi 16 janvier durant laquelle des manifestants ont brûlé la bibliothèque, et annoncer les mesures qui seront prises en conséquence.

 

A leur arrivée au CCFN dans la matinée, c’est au spectacle désolant d’une bibliothèque entièrement détruite par le feu que les responsables ont eu droit. Avec les milliers de livres brûlés, outre les registres et les fiches de prêts, tout l’intérieur du bâtiment qui abrite la bibliothèque adultes et enfants a été attaqué et noirci par le feu et ce jusqu’à la toiture. De tout ce qui est objet, chaises et tables, rayons, il ne reste que les cadres en fer noircis.

Cette visite a permis aux deux responsables, après avoir constaté les dégâts, de pouvoir s’entretenir avec le personnel, mais surtout avec les artistes de Zinder qui s’étaient réunis massivement pour la circonstance. Pour la plupart d’entre eux, le CCFN constituait une référence et un cadre de travail.  

« Le fonds de livres sera renouvelé »  a tenu à indiquer solennellement monsieur Jean-Paul DURIN. « Déjà de bonnes volontés qui vont apporter un appui en livres se sont manifestées en France », a-t-il poursuivi devant le parterre d’artistes que cette heureuse nouvelle n’a pas manqué de réconforter. « Au plus, une réunion aura lieu entre la partie française et nigérienne pour voir dans quelle mesure sera organisée la remise en état de la bibliothèque », a-t-il indiqué.

Une chose est donc claire et sûre pour tous, notamment pour le personnel dont la destruction de la bibliothèque menaçait de voir perdre leur emploi : la bibliothèque, contrairement à ce que certains pensent, ne sera pas fermée !

Ce qui a réconforté la délégation, et qui a  atténué la tristesse ressentie par ces responsables en visite, est, dira monsieur Maï Moustapha « cet élan spontané d’artistes, d’hommes de cultures, et de bonnes volontés de la région de Zinder qui se sont constitués en comité de soutien à la bibliothèque ». Ce comité aura pour objectifs de chercher des appuis en livres et autre nature et en argent pour acheter de nouveaux livres. Déjà, selon le président de ce comité, monsieur Mouha Ousmane, plus de mille signatures de soutien ont été recueillies.

Mais, avant la recherche de nouveaux livres, ce qu’il faille en priorité faire pour ce comité, ce serait certainement d’essayer de faire ramener les livres empruntés par les lecteurs. Car de nombreux ouvrages ont été empruntés avant le sinistre et restent toujours entre les mains des lecteurs.

Avec ce comité, c’est cet appel que nous lançons à l’endroit des bonnes volontés,  partout d’où qu’elles soient, amies des livres et des bibliothèques : « Aidons la bibliothèque du CCFN de Zinder à reconstituer son fonds d’ouvrages ».

Les contacts sont les suivants :

Pour le CCFN de Zinder : Courriel: dirzr@gmail.com Tél : (+227) 20 51 05 35

Pour le CCFN Jean Rouch de Niamey : Courriel : dir@ccfnjeanrouch.org Tél :  Fixe : (+227) 20 73 48 34/ 20 73 42  40

Pour le comité : Mouha Ousmane. Cel (+227) 96 50 41 64 CSP Dan Bassa Zinder

Bello Marka

vendredi 30 janvier 2015

Dans la même catégorie

Commentaires

Nom / Prénom / Pseudo
*
Votre email
*
Votre commentaires*
Le formulaire est verrouillé..
Cliquez ici pour désactiver la sécurité du formulaire

 

Musique moderne et traditionnelle
#####
Rencontre avec Harouna Chanayé
Musique moderne et traditionnelle
#####
Zoom sur Binta

Calendrier
Newsletter