Artisanat


Mohamed Awal Idriss
Mohamed Awal Idriss travaille dans la maroquinerie, il confectionne des cartables, des sacs à main, des portefeuilles, etc. Il prend gout à ce métier en 2001 lorsqu’il arrive à niamey et se rend tous les jours passer du temps avec un ami artisan qui travaillait dans le centre artisanal du musée national.

  • Ibro : dans la lignée des grands potiers
    lundi 21 janvier 2013
    Pour qui se rend à Mirriah, chef-lieu de département distant de dix huit kilomètres de Zinder, il découvre à l’angle sud-est du carrefour à la boucherie de l’ancien marché, un couloir. Au fond, une maison pittoresque fait face au nord. À y entrer, même aux heures creuses, il trouve posé un panier contenant des chevaux, des motos, des avions et autres jouets en argile cuite pour enfants. Et dans un coin, de très beaux pots de fleurs, des canaris et des gargoulettes finement décorés, sont soigneusement rangés. Ambiance, il doit se dire, de poterie. En effet, c’est là le domicile de Ibrahim Idi dit Ibro, potier de renom. Ce façonneur de l’argile né en 1962 à Mirriah, marié à deux femmes et père d’une dizaine d’enfants, est le descendant d’une lignée de grands potiers.
  • Le Safem
    mercredi 26 septembre 2012
    L’idée du Salon International de l’Artisanat pour la Femme (SAFEM) est née du Ministère en charge de l’Artisanat à travers le programme de Développement de l’Artisanat au Niger (DANI), la Coopération Luxembourgeoise, de quelques femmes leaders et des organisations d’artisans afin de promouvoir la consommation des produits artisanaux et valoriser la femme.
  • Boubacar Ali Sculpteur
    samedi 29 octobre 2011
    Rencontre avec Boubacar Ali, sculpteur sur bois depuis 35 ans au musée national Boubou Hama de Niamey.
  • Rencontre avec Sadou Amadou, tisserand au musée national de Niamey.
    mercredi 29 juin 2011
    Je suis né en 1980 à Kirkissoye. Le métier que je fais s’appelle Tchakey en langue djerma, c’est un tissage qui existe depuis la nuit des temps, bien avant l’arrivée des machines. J’ai appris ce métier auprès de mon père en 2003. C’est un tissage qui se fait à la
  • Rencontre avec Mahadou Moussa, cordonnier au Musée National
    lundi 7 février 2011
    « J’ai 22 ans, je suis cordonnier depuis dix ans. C’est mon père qui m’a appris et après je me suis perfectionné à la coopérative des métiers du cuir en face de la nouvelle cité EAMAC de 2008 à 2009 avec un formateur français qui s’appelait Claude.

Musique moderne et traditionnelle
#####
Rencontre avec Harouna Chanayé
Musique moderne et traditionnelle
#####
Zoom sur Binta

Calendrier
Newsletter