Littérature


Histoire de Dorougou racontée par lui-même
Je m’appelle Dorugu. Je suis né vers 1840, à Dambanas, un village du département de Kantché, dans la région de Zinder. Mon père s'appellait Kwage Adam, ma mère Kandé. Mon frère s'appellait Hankouraou et ma soeur Taroko. C'est par ces phrases simples mais pleines d'une enfantine chaleur que Dorougou commence à faire le récit de sa vie au révérend James Frédérick Schön.

  • Zoom sur les éditions Albassa
    mardi 26 janvier 2016
    Depuis une dizaine d’année, les éditions Albasa de Niamey publient des albums illustrés destinés à la jeunesse édités dans les différentes langues nationales et en français, ainsi que des ouvrages de fiction. Cette initiative appuyée par les partenaires au développement du Niger est favorablement accueillie par les jeunes lecteurs nigériens qui y trouvent un support d’apprentissage à la fois de leur langue maternelle et du français, et par l’État conforté dans le cadre de sa politique de promotion des langues nationales.
  • Littérature nigérienne Vers la fin de la très longue hibernation des associations d’écrivains?
    dimanche 7 juin 2015
    Tout porte à croire que les écrivains nigériens se sont finalement décidés à rompre avec un manque de dynamisme qui fait d’eux les moins organisés, voire les moins responsables des associations du secteur culturel et artistique du Niger.
  • Rencontre avec Fatimata Mounkaila
    lundi 8 décembre 2014
    « Je crois qu’il y a des valeurs dans nos sociétés que l’on doit préserver. Ces valeurs sont souvent contenues dans les textes comme ceux que nous avons rassemblés ici. Il faut les lire, les analyser et même les enseigner. »
  • 1er Festival International de Poésie « Éclats de vers en transe »
    samedi 27 septembre 2014
    Ce festival organisé par l’Association Wagadou Culture en collaboration avec l’ONG Harmonie Arts, l’Association des Écrivains Nigériens, la Société des Gens de Lettres du Niger et le Club des Amis du Livre Sarraounia se déroulera à Niamey du 21 AU 25 OCTOBRE 2014 sur le thème : femme, enfance, et ART. Deux invitées de marque : Hélène KAZIENDE du Niger et Sophie HEIDI KHAM du Burkina Faso.
  • Remise des prix du concours de littérature organisé par l’association ‘’Mains plurielles’’
    jeudi 17 juillet 2014
    Pour la seconde en deux ans, le vendredi 20 juin dernier, l’association ‘’Mains plurielles’’ a organisé l’attention des lycéens de la ville de Niamey deux concours littéraires dans les genres suivants : la poésie et la nouvelle. Le jury présidé par Oumarou Kadry Koda était composé de Soumana Chamsou Maïga et André Réné Moctar. Cette cérémonie s’est déroulée au Centre culturel franco-nigérien Jean Rouch.
  • Inzad ou le destin de Ghaïsha, un roman de Ibrahim Manzo Diallo
    vendredi 14 mars 2014
    "Inzad ou le destin de Ghaïsha", c'est le titre du roman de notre confère Manzo Diallo, Directeur de publication de "Aïr Info". Publié aux éditions "Afrique lecture", cette œuvre ramène sur le tapis le débat sur la vulgarisation de cet instrument musical en voie de disparition auprès de la génération futur. Dans cette œuvre, l'auteur relate l'histoire de Ghaïsha, qui après plusieurs années d'hésitation s'engage à devenir l'héritière de l'unique détentrice des secrets de l'Imzad, la vieille Tayyort. Ghaïsha fait ainsi la promesse à cette vieille femme de ne pas laisser "l'Imzad mourir" et décide de propager l'apprentissage de cet instrument musical millénaire à travers le monde.
  • Barry Ibrahim Fatoumata
    mardi 11 février 2014
    Barry Ibrahim Fatoumata est étudiante en médecine à l’université Abdou Moumouni de Niamey, elle écrit également des nouvelles littéraires et de la poésie. Adelle comme l’appelle certains, a représenté le Niger en nouvelle aux 7è jeux de la francophonie de Nice en France. En novembre dernier elle a de nouveau représenté le Niger au festival paris polar 2013 où elle a reçu le 2ème prix du concours « jeu de piste ».
  • Prix Stéphane Hessel de la Jeune Écriture Francophone
    vendredi 31 janvier 2014
    Ce recueil présente les œuvres des 8 finalistes en nouvelles et 8 finalistes en poèmes du Prix Stéphane Hessel de la Jeune Ecriture Francophone.
  • Adamou Idé
    mardi 8 octobre 2013
    Après de hautes études d’administration en France, Adamou Idé rejoint le Niger pour occuper plusieurs postes dans l’administration nationale et internationale notamment au niveau de la francophonie. Le métier d’écrivain qu’il exerce à présent s’assortit d’un combat quotidien pour faire entrer dans les esprits le rôle primordial que peut jouer la lecture et l’écriture, autrement dit l’éducation, dans la survie des cultures originelles et la lutte contre tous les extrémismes montants. Dans son dernier livre « tous les blues ne donnent pas le cafard » Adamou Idé dénonce avec humour et pertinence les dégâts que peuvent commettre tous les amoureux du pouvoir.

«1234»


Musique moderne et traditionnelle
#####
Rencontre avec Harouna Chanayé
Musique moderne et traditionnelle
#####
Zoom sur Binta

Calendrier
Newsletter